-
protège-griffes softclaws

Multi-Services Softpaws K.R 

L'alternative #1 du dégriffage au Québec!!

Blogue

Ce qu'ils ont dit !!!

Publié le 3 avril 2019 à 13:40


« L’Association canadienne des médecins vétérinaires s’oppose à l’amputation partielle des doigts (APD) qui est non urgente et non thérapeutique […] l’ACMV considère que cette chirurgie est inacceptable […] L’amputation chirurgicale […] cause une douleur aiguë à court terme qui est évitable et présente le potentiel de causer de la douleur chronique et des conséquences orthopédiques négatives à long terme. »

– Association canadienne des médecins vétérinaires


« [N]on seulement est-ce une mauvaise pratique, c’est carrément inhumain. »

– Danny Joffe, directeur médical de VCA Canada, une chaîne nationale de cliniques vétérinaires présentedans cinq provinces qui refuse de pratiquer le dégriffage (traduction libre)


« Il y a des années, [les vétérinaires] ont fait l’erreur de commencer à pratiquer le dégriffage; nous avons aujourd’hui la responsabilité de réparer la situation. Nous avons ce devoir envers la société, qui nous a fait confiance pour défendre le bien-être animal. »

– Dr Jordyn Hewer, D.M.V. auteur de l’ouvrage The Theory of Mammalian Life: How the Controversial issue of Declawing Cats Can Open the Animal Welfare Discussion (traduction libre)


« Ce n’est pas nécessaire. Cette chirurgie n’a pas besoin d’être effectuée et on ne devrait jamais la faire subir aux chats. » 

– Dr Gary Morgan, registraire du P.E.I Veterinary Medical Association, qui a interdit le dégriffage en 2018 (traduction libre)

Catégories : positionnement