top of page
Rechercher
  • _

Covid-19

Précautions à prendre : les animaux de compagnie

Peut-être avez-vous des craintes pour vos animaux de compagnie quant à la transmission de ce virus. Actuellement, il n’existe aucune preuve indiquant que les animaux de compagnie puissent être infectés par ce virus ni qu’ils peuvent le transmettre à l’humain. Cette situation pourrait évoluer dans le temps, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour l’instant.

 

Pour plus d’information sur le sujet, consultez la publication de l’Association canadienne des médecins vétérinaires sur le sujet.

 

Toutefois, comme on sait que le virus peut survivre quelques heures sur des surfaces sèches et plus longtemps sur des surfaces humides (cela varie aussi selon la température), il est logique de penser que le virus survit un certain temps sur le poil d'un animal.

 

Il est donc prudent, en ce moment, de limiter les contacts de votre animal avec des personnes hors de votre cercle s'ils ne sont pas nécessaires (pour vous protéger vous-même et votre entourage).

 

Pour ce qui est de flatter des chiens qu'on ne connaît pas, c'est une pratique que l'on n'encourage pas et encore moins ces temps-ci.

 

Il ne s'agit pas de créer d'inquiétudes supplémentaires, mais simplement de prendre conscience que le poil de l'animal peut fort probablement transporter le virus un certain temps, comme un objet le ferait.


Le mieux à faire est de ce laver les mains le plus souvent possible 

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

nos animaux et la Covid-19

Auteur : Agence Science Presse – Catherine Crépeau Les chats et les chiens peuvent-ils être contaminés et transmettre le virus ? Des recherches récentes semblent confirmer qu’ils peuvent bel et bien c

contrefaçon

Il existe plusieurs produit de contre-façon ou et d'imitation des protège-griffes de marque Soft Claws(soft Paws). C'est produits peuvent être nuisible pour votre animal et même le blesser Demandez TO

Le dégriffage au Québec en 2018

Source : Le Devoir, Annabelle Caillou Il sera interdit de faire dégriffer son chat à compter du 15 mars 2018 en Nouvelle-Écosse, une intervention désormais jugée contraire à l’éthique de la profession

Comments


bottom of page